Publicité

Flora (The Voice) : “Mes parents ont adoré Nikos !”

Comment es-tu arrivée dans The Voice ?

Ça faisait quelques temps que je voulais retenter l’aventure, parce que j’avais fait The Voice Kids en 2020 (dans l’équipe de Soprano en saison 7 ndlr). J’avais envie de me redonner un challenge. Ça s’était très bien passé et je voulais voir si j’étais capable d’intégrer la version adulte. Je me suis réinscrite et j’ai été pré-sélectionnée. En parallèle, j’ai remporté le concours de chant Le Grand Prix de la Chanson à Ales, dont le jury était présidé par Bruno Berberes, le directeur de casting de The Voice, que j’ai revu aux auditions.

Comment as-tu vécu la diffusion de ton passage dans The Voice Kids ?

Très bien. Au collège, tout le monde était content pour moi, même les professeurs et le directeur. Et maintenant, au lycée, c’est pareil !

À seulement 16 ans, c’est donc la deuxième fois que tu fais The Voice. Tu es moins stressée ?

Je suis quand même stressée. J’ai envie de bien faire, de tout montrer. Il y a le stress de se demander si les coachs vont à nouveau se retourner ou pas. C’est impressionnant de remonter sur la scène de The Voice, de chanter avec un orchestre devant des coachs renommés.

Pourquoi avoir choisi de chanter Les moulins de mon coeur de Michel Legrand ?

C’était en hommage à ma tante, qui est décédée il y a quelques années. Je voulais la chanter pour elle, donc j’étais très, très émue pendant la prestation. J’espère que je l’ai rendue fière, c’était magique.

À lire également

“Je détestais ça” : Mika ravi de ce changement dans les dernières saisons de The Voice sur TF1

Comment as-tu réagi en voyant les quatre coachs se retourner ?

J’étais surprise. C’est un truc de fou que les coachs soient réceptifs à ma voix. J’étais trop contente, je me suis dit : "Ça y est, l’aventure commence".

Pourquoi as-tu choisi Mika ?

J’aurais pu aller avec les cinq coachs, ils ont tous eu des mots très gentils. Mais j’ai plus été touchée par les mots de Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi