Flag Day (Canal+) - Comment Matt Damon a convaincu Sean Penn de tourner en famille

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Gamine, Jennifer a toujours été émerveillée par la fantaisie et l’amour joyeux d’un papa hors normes dont elle excusait les absences répétées et toutes les défaillances. Ado, elle découvrira qu’il était braqueur de banques et faussaire… Lorsqu’il découvre le scénario adapté du récit autobiographique de Jennifer Vogel (Flim-Flam Man), qui raconte la relation douloureuse entre une fille et son père, célèbre gangster des années 1970-80, Sean Penn est troublé. «En lisant, je voyais ma fille sous les traits de Jennifer. J’ai su que Dylan serait parfaite pour traduire les émotions qui passent entre les personnages et entre nous dans la vie.» Sean, qui ne joue jamais dans ses films, ne voulait pas incarner ce père, qui a tant à se faire pardonner et auquel il s’est identifié. Il pense à son ami Matt Damon.

À lire également

Gaslit : Sean Penn méconnaissable dans cette série sur le scandale du Watergate

Réponse : "T’es complètement con ou quoi ? Tu as l’opportunité de raconter cette histoire avec ta fille, et tu cherches un remplaçant !" Merci Matt, le résultat est poignant, et leur lien de parenté n’y est pas étranger. Papa et cinéaste comblé, Penn a également convié son fils, né aussi de son union avec Robin Wri... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles