Publicité

Le fisc japonais réclame plusieurs millions d'euros à Andrés Iniesta

Parti du Japon en août dernier, Andrés Iniesta est rattrapé par les autorités nippones. Selon plusieurs médias locaux, l'Espagnol n'a pas correctement déclaré ses impôts. Par conséquent, 580 millions de yens - soit près de 3,5 millions d'euros - sont réclamés au milieu de terrain de 39 ans.

Iniesta est désormais aux Émirats arabes unis

Andrés Iniesta n'est pas le seul footballeur à avoir été épinglé. Le gardien sud-coréen Kim Jin-hyeon et l’attaquant brésilien "Patric" ont aussi été cités pour des revenus non-déclarés. Au total, la fraude serait estimée à plus de douze millions d'euros, dont plus de cinq millions sont attribués à Iniesta.

Formé par le FC Barcelone, Andrés Iniesta a effectué la majorité de sa carrière en Catalogne. En 2018, le champion du monde 2010 s'était envolé pour le Vissel Kobe, où il est finalement resté jusqu'en août 2023. Depuis, il porte les couleurs de l'Emirates Cultural Sport Club aux Emirats arabes unis.

Au Japon, Andrés Iniesta a remporté trois trophées dont le championnat national l'an passé. Il avait commencé par une victoire dans la Coupe de l'Empereur en 2019 puis par la Supercoupe du Japon l'année suivante. Au total, il a participé à 134 rencontres avec le Vissel Kobe, pour 26 buts marqués.

Article original publié sur RMC Sport