Finance. Non au bitcoin : la Chine déclare “illégales” toutes les transactions en cryptomonnaies

·1 min de lecture

Dans un communiqué rendu public ce 24 septembre, les autorités chinoises ont promis de sévir contre les activités illicites impliquant le bitcoin ou d’autres monnaies numériques qui continuent d’exister sur leur territoire. Comme le souligne la presse américaine, la position de Pékin est à ce jour “la plus ferme” à l’égard de l’utilisation des cryptomonnaies.

L’offensive de Pékin contre les cryptomonnaies s’intensifie. Le vendredi 24 septembre, plusieurs agences gouvernementales chinoises, ainsi que la Banque populaire de Chine (BPC), ont déclaré dans un communiqué que “toutes les activités commerciales liées aux cryptomonnaies étaient illégales”, rapporte CNN. Selon le site de la chaîne d’info américaine, les autorités chinoises ont également promis de sévir contre les activités illicites impliquant ces cryptomonnaies.

D’après le Wall Street Journal, le prix du bitcoin a chuté de plus de 8 % après cette annonce, et celui de l’ether a chuté de plus de 11 %. Le quotidien américain note que la banque centrale chinoise considère que les cryptomonnaies sont émises par des autorités non monétaires et qu’elles ne devraient pas être mises en circulation et utilisées sur le marché comme des devises.

À lire aussi: Cryptomonnaie. En Chine, la désastreuse empreinte carbone du bitcoin

La Chine a interdit il y a plusieurs années aux bourses d’échange de cryptomonnaies d’opérer à l’intérieur de ses frontières, mais les particuliers dans le pays ont continué à trouver des moyens d’échanger des bitcoins et d’autres monnaies numériques “via des transactions de gré à gré”, explique le Wall Street Journal.

“Toute latitude” pour sévir

Le quotidien américain rappelle qu’en mai dernier

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles