Publicité

Ce film Netflix inspiré d’une histoire vraie est dans le top 10 des contenus les plus regardés dans le monde

Le film « The Abyss », inspiré de la ville de Kiruna en Suède, fait partie du top 10 sur Netflix.
 
Netflix Le film « The Abyss », inspiré de la ville de Kiruna en Suède, fait partie du top 10 sur Netflix.

NETFLIX - Le cinéma suédois brille sur Netflix avec The Abyss. Disponible depuis le 16 février sur la plateforme de streaming, le film réalisé par Richard Holm est en tête du classement des longs-métrages les plus visionnés dans le monde. Dans The Abysse, l’actrice Tuva Novotny, vue dans le film Mange, Prie, Aime, joue le rôle de Frigga, responsable de la sécurité dans la mine de Kiruna.

Alors que le calme règne au début du film, la ville s’effondre soudainement dans la mine, poussant Frigga à se battre pour sa propre survie ainsi que celle de ses proches. Un scénario qui résonne étrangement avec la réalité pour cette ville de Laponie suédoise.

The Abyss pointe du doigt les effets de l’exploitation minière intensive menée par la compagnie LKAB, elle aussi très réelle. Le parallèle avec la réalité est saisissant puisqu’après plus de 125 ans d’exploitation, la ville de Kiruna est de fait confrontée à la menace de l’effondrement. Kiruna est en effet la plus grande mine de fer du monde, dont les gisements promettent encore au moins un siècle d’exploitation à ses exploitants.

The Abyss, un film fictif mais très réaliste

Mais cette exploitation a fragilisé les sols, ce qui a engendré des fissures menaçant les structures, notamment l’école principale de la ville. Pour faire face à cette crise, un projet de délocalisation de la ville suédoise a été mis en place par LKAB et la mairie.

Prévu pour durer jusqu’à 2035, ce déménagement vise à relocaliser les quelque 23 000 habitants de Kiruna d’ici 2035 à environ 6km de la ville actuelle. En commençant par les maisons et bâtiments les plus à risque, progressivement, toute la municipalité va se poser ses valises sur un sol plus stable. Les maisons seront pour certaines déplacées d’un bloc.

Le plus ancien bâtiment de la ville, une église datant de 1912, est le seul édifice qui sera en principe démonté pour être reconstruit à l’identique sur la nouvelle zone.

À voir également sur Le HuffPost :

Cinéma en 2024 : voici les 10 films qu’on attend avec le plus d’impatience (et leur date de sortie)

« Suits : L.A » le spin-off de la série qui a révélé Meghan Markle se précise