Publicité

Sans ce film, l'adaptation de Barbie n'aurait pas pu exister avoue la réalisatrice

2023 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved
2023 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved

Il est maintenant le 14ème plus grand succès de tous les temps : Barbie est devenu un film phénomène et un cas quasi inédit dans l'histoire récente de Hollywood. Comédie à gros budget basée sur une propriété intellectuelle jamais montrée sur grand écran mise en scène par une réalisatrice du cinéma indépendant au ton mordant : le pari était risqué ! Et sans un autre film déjà sorti par Warner, il n'aurait sans doute jamais été financé !

Cette scène, l'une des meilleures du film, a bien failli être coupée !

Dans une interview à Empire (via Slashfilm), Greta Gerwig, réalisatrice de Barbie, a expliqué comment fonctionne l'industrie cinématographique pour savoir si un film va obtenir le feu vert. Et pour Barbie, ce n'était pas gagné.

"Il n'y avait aucun précédent - nous n'étions pas capable de citer quoi que ce soit qu'ils appellent un "comp". Or, c'est avec [ces comparaisons] qu'ils font les budgets et estiment les risques [au box-office]."

Je sais que nous n'aurions pas pu faire ce film si Patty Jenkins n'avait pas fait Wonder Woman.

Wonder Woman était lui aussi produit par Warner, réalisé par une femme (une donnée importante car rappelons qu'en 2022, seuls 14,6% des films ont été mis en scène par des réalisatrices, un chiffre en baisse depuis 2020) et doté d'un important budget.

Mais Wonder Woman n

Lire la suite sur AlloCiné

Barbie : 12,5 millions de dollars... Ryan Gosling et Margot Robbie ont-ils touché le même salaire ?

Plus belle la vie : Dounia Coesens de retour pour l’arrivée du feuilleton sur TF1 ? Elle en dit plus !

The Boys : vous en voulez encore ? Amazon a tout prévu !

Ici tout commence : Bérénice s’en est-elle prise à Thibault ? La photo qui sème le doute

Un Si Grand Soleil : Alain rencontre sa fille et son petit-fils pour la première fois

Ce soir à la télé : noté 1,5 sur 5, ce Marvel vaut pourtant une séance de rattrapage