Publicité

Fillette tuée dans les Vosges : des centaines de personnes rendent hommage à Rose

Derrière les membres de la famille élargie de Rose, de nombreux habitants de tous âges ont pris place dans le cortège. La plupart s'étaient parés d'un vêtement ou d'un accessoire rose, conformément à la consigne qui avait circulé.  - Credit:FREDERICK FLORIN / AFP
Derrière les membres de la famille élargie de Rose, de nombreux habitants de tous âges ont pris place dans le cortège. La plupart s'étaient parés d'un vêtement ou d'un accessoire rose, conformément à la consigne qui avait circulé. - Credit:FREDERICK FLORIN / AFP

Environ 600 personnes ont pris part samedi dans les rues de Rambervillers (Vosges) à une marche en hommage à Rose, fillette de cinq ans tuée mardi, a constaté une journaliste de l'Agence France-Presse. Devant la maison de la famille, des dizaines de fleurs ont été déposées, ainsi que de grands portraits de la fillette. L'entourage de la petite fille portait un tee-shirt à son effigie, sa mère était habillée de noir.

Derrière les membres de la famille élargie de Rose, de nombreux habitants de tous âges ont pris place dans le cortège. La plupart s'étaient parés d'un vêtement ou d'un accessoire rose, conformément à la consigne qui avait circulé. La procession est d'abord passée, dans le silence, devant l'appartement où Rose a été retrouvée morte mardi par la police municipale, déshabillée, dans un sac en plastique.

« C'était une petite fille que je connaissais très bien, elle vivait dans mon quartier, je la voyais tous les jours », a témoigné auprès de l'AFP Angélique Maronneau, âgée de 47 ans, les larmes aux yeux. « Ça a été très très dur, et ça l'est encore, on est marqué. C'était une petite fille souriante, qui allait vers les gens. » « Il y a de la tension, il y a de la colère, on se pose des questions », a-t-elle complété, en référence au parcours du suspect, interpellé mardi soir.

À LIRE AUSSIPourquoi les faits divers suscitent l'engouement

« Justice pour Rose »

Ce dernier, âgé de 15 ans, avait été placé en centre éducatif fermé pendant 12 mois, soit la duré [...] Lire la suite