Publicité

Fillette tuée à Trappes : la conductrice mise en examen

La jeune femme de 21 ans a été placée sous contrôle judiciaire. Elle avait été contrôlée positive au cannabis par un premier test.

Une automobiliste soupçonnée d’avoir percuté mardi 23 mai à Trappes (Yvelines) une fillette de six ans, morte peu après le choc, a été mise en examen ce jeudi 25 mai pour homicide involontaire par conducteur ayant fait usage de stupéfiants, a indiqué le parquet de Versailles sollicité par l’AFP.

La jeune femme de 21 ans a été placée sous contrôle judiciaire, selon la même source. La conductrice avait été contrôlée positive au cannabis par un premier test. Un second, dont les résultats ne sont pas encore connus, doit déterminer plus précisément à quel moment elle avait ingéré cette substance.

« Ce n’est pas une dingue du volant »

« La conductrice a dit avoir consommé du cannabis quelques jours avant », a expliqué à l’AFP une source proche du dossier.

« Elle est très choquée, elle ne se soustrait pas à sa responsabilité. Ce n’est pas une dingue du volant, elle prend la mesure de ce qui s’est passé », a ajouté cette source.

Selon une source policière, la petite fille était en train de traverser la chaussée à vélo mardi soir vers 20H00 quand elle a chuté en montant sur le trottoir. La conductrice, surprise, n’a pas réussi à l’éviter et l’a percutée, selon une autre source policière.

Les secours n’ont pas été en mesure de réanimer l’enfant, qui était en arrêt cardiorespiratoire à leur arrivée. La petite fille serait décédée des suites d’un traumatisme crânien, toujours selon les informations de nos confrères.

Les accidents de la route aggravés par la consommation de stupéfiants sont au cœur de l’actualité ces derniers jours, après la mort dimanche de quatre personnes, dont trois jeunes policiers, dans une collision entre un véhicule de police et un autre automobiliste qui, selon les premiers éléments de l’enquête, roulait à contresens. Un hommage national leur a été rendu ce jeudi matin à Roubaix en présence d’Emmanuel Macron.

À voir également sur Le HuffPost :

Affaire Maddie McCann : les fouilles sont terminées au Portugal, ce que l’on sait

Emmanuel Macron a rendu hommage à Roubaix aux trois policiers tués

VIDÉO - Macron dénonce les "comportements qui tuent" lors d'un hommage à trois policiers