Publicité

À 10 ans, une fillette meurt à cause de l'amibe mangeuse de cerveau

Aux États-Unis, seules 4 personnes sur 157 ont survécu à l’infection de Naegleria fowleri entre 1962 et 2022.

Généralement, ce micro-organisme tue 97% de ses victimes (Getty Images/iStockphoto)

"L'amibe mangeuse de cerveau" a fait une nouvelle victime. Aux États-Unis, une petite fille de 10 ans est décédée après avoir été infectée dans une piscine pendant ses vacances. Cette danseuse de ballet se trouvait avec sa famille au mois de juin quand elle a commencé à ressentir certains symptômes comme de la fièvre, une douleur aux oreilles et des vomissements, détaille le Daily Mail.

Si les symptômes se sont atténués à son retour de vacances, la situation s'est aggravée après deux semaines. La jeune fille a eu des difficultés à sortir de son lit et a ressenti des convulsions. Une semaine après, elle est décédée. Selon les chercheurs, la fillette a été victime de Naegleria fowleri, également connue sous le nom d'"amibe mangeuse de cerveau", qui se cache généralement dans l'eau douce même si des cas ont été rapportés dans des piscines et des parcs aquatiques. Sa mère pense que sa fille l'a contracté par le nez alors qu'elle jouait dans l'eau."Nous partageons notre histoire afin que d'autres enfants et familles ne subissent pas ce que nous vivons", rapporte un proche de la famille.

L'amibe migre vers le cerveau

Généralement, ce micro-organisme tue 97% de ses victimes, rappelle le site anglais. Aux États-Unis, seules 4 personnes sur 157 ont survécu à l’infection entre 1962 et 2022. "Les personnes sont infectées lorsque de l’eau contenant Naegleria fowleri pénètre dans le nez et que l’amibe migre vers le cerveau le long du nerf olfactif. Les gens ne sont pas infectés en buvant de l’eau contaminée", rapporte le site du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis.

Souvent, les symptômes commencent 1 à 12 jours (avec une moyenne de cinq jours) après une baignade ou une autre exposition nasale à de l'eau contenant la bactérie. La plupart du temps, les gens meurent 1 à 18 jours après le début des symptômes.

VIDÉO - Un Américain meurt après avoir contracté une amibe « mangeuse de cerveau »