Les Figures de l’ombre (C8) : Qui sont les 3 pionnières méconnues de l'histoire de la conquête spatiale ?

·1 min de lecture

En 1961, en pleine guerre froide, les États-Unis sont en compétition avec l’URSS pour la conquête de l’espace. Une affaire de prestige et de pouvoir. Dans cette course, les Soviétiques ont de l’avance. Beaucoup ! La Nasa n’a alors plus qu’un objectif : envoyer un Américain sur la Lune. Toutes les énergies sont mobilisées, dont celles de Mary Jackson, Katherine Johnson et Dorothy Vaughan, trois mathématiciennes noires, dans cette Amérique en pleine ségrégation raciale. En s’appuyant sur un livre enquête signé Margot Lee Shetterly, Hidden Figures, dont les droits d’adaptation ont été vendus avant même sa parution (en 2016), Les Figures de l’ombre dévoile cette incroyable histoire… vraie !

Mary Jackson

Membre des « ordinateurs en jupon », comme étaient surnommées, de façon péjorative, les femmes appartenant au groupe de calcul supervisé par Dorothy Vaughan, Mary rejoint ensuite le département soufflerie de la Nasa. Aspirant à plus, elle va devoir aller devant la justice pour obtenir le simple droit de suivre des cours du soir. Elle deviendra la première ingénieure afro-américaine des États-Unis. Pour l’incarner, la production a fait appel à la pétillante chanteuse Janelle Monáe (à gauche), remarquée dans le film Moonlight, lui aussi sorti en 2017. Mary, son modèle, est décédée en 2005, à 83 ans. Elle a travaillé pour la Nasa jusqu’à sa retraite, en 1985.

À lire également</... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles