Fierté. Tournés en dérision dans le “Daily Show”, les Portugais répondent sur Twitter

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le présentateur de l’émission américaine, Trevor Noah, s’est amusé de la loi portugaise interdisant aux employeurs de contacter leurs employés en dehors des horaires de travail. Avant d’insinuer qu’une baisse de la production au Portugal n’influencerait en rien le reste du monde. Petit florilège de réactions, compilées par le journal Público.

La séquence a amusé des deux côtés de l’Atlantique. Dans son “Daily Show”, célèbre émission satirique américaine, le présentateur Trevor Noah a récemment plaisanté au sujet d’une loi portugaise votée au début du mois de novembre pour interdire aux patrons de contacter leurs employés en dehors des horaires de travail. Une décision largement commentée par les médias internationaux.

L’humoriste sud-aficain a ainsi ironisé à propos de la baisse de production sans conséquence qu’une telle décision pourrait entraîner : “Et si le Portugal travaille moins cela signifie qu’il produira moins et cela signifie que le reste du monde ne recevra pas autant de … – que produisent-ils au Portugal ? – … des chiens d’eau ?”, référence à Bo, le chien d’eau portugais que Barack Obama avait reçu à la Maison Blanche en avril 2009 (et qui est décédé cette année).

Les Portugais, plus souvent amusés qu’offensés, lui ont répondu sur Twitter, rapporte Público. Parmi les réactions, le quotidien cite d’abord celle-ci :

Le Portugal produit en réalité un peu plus que des chiens d’eau (et même dans ce domaine, nous sommes excellents). L’huile d’olive, le liège, certains des meilleurs vins du monde, une cuisine excellente, des chaussures, des vêtements et même les planches à découper de Jamie Oliver.”

Un autre souligne

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles