"Un fiasco total", "Qu’ils dégagent tous"… Les médias algériens se déchaînent après l’élimination des Fennecs

Abasourdis, tristes et furieux. Les médias algériens ont très mal vécu l’élimination de leur équipe nationale dès le premier tour de la Coupe d’Afrique des nations 2024. Les joueurs de Djamel Belmadi ont pris la porte sans remporter le moindre match, après deux nuls face à l’Angola (1-1) et le Burkina Faso (2-2), puis une défaite mardi contre la Mauritanie (1-0).

"Qu’ils dégagent tous", titre DZ Foot à l’heure de commenter cette nouvelle désillusion.

"Une première mi-temps pathétique", "une seconde mi-temps du même acabit", peut-on lire en lettres majuscules, surlignées en noir sur fond rouge, entre deux paragraphes incendiaires.

L’équipe d’Algérie "a donné une impression rare, c'est-à-dire celle d'une équipe qui pourrait jouer pendant trois heures qu'elle n'arriverait pas pour autant à marquer." Le média qui suit de près l’actualité des Fennecs depuis 1999 fustige des "imprécisions", une "domination stérile", une équipe "potentiellement amorphe par manque de travail", qui a offert "un bien triste visage". "L’Algérie, misérable de part en part, est éliminée de la Coupe d’Afrique des nations", conclut DZ Foot, après avoir attribué la note de 0 à l’ensemble des Fennecs.

"Merci pour tout Djamel"

Le compte Algérie Football Média, suivi par plus de 80.000 personnes, n’en revient pas non plus. "Un fiasco total, c’est lunaire", écrit-il, avant d’ironiser: "Dernier dans une poule avec l’Angola, le Burkina Faso et la Mauritanie (avec un émoji mort de rire)."

"Merci pour tout Djamel", peut-on lire dans un autre post avec une photo de Belmadi.

Ennahar TV, un peu moins vindicatif, est tout aussi abattu. "Les Verts, éliminés dès le premier tour de la CAN, déçoivent les Algériens", au terme d’un "scénario inattendu". "Même si l’adversaire n’était pas aussi bon que les grandes équipes, l’équipe nationale n’a pas réussi à arracher la victoire et se qualifier au tour suivant", relaie la chaîne de télévision, avec notamment une vidéo de supporters réclamant la démission de Djamel Belmadi.

"La fin douloureuse d’une époque"

TSA constate "la fin douloureuse d’une époque", avec "le troisième échec retentissant des camarades de Riyad Mahrez", déjà sortis au premier tour de la CAN précédente en 2022 et non-qualifiés pour le Mondial au Qatar après un barrage traumatisant face au Cameroun.

Un échec attribué en grande partie au sélectionneur qui a mené les Fennecs au sacre lors de la CAN 2019. "La magie Belmadi a pris brutalement fin, même si les signaux d’alerte étaient nombreux (…) Aujourd’hui, il paie cash son entêtement à toujours compter sur les mêmes joueurs qui ne sont pas aptes à porter les couleurs nationales, et son arrogance qui se manifestait dans les conférences de presse où il parlait de tout, sauf du football." Avant de conclure, amèrement: "Triste fin pour toute une génération dorée qui a fait vibrer les cœurs de supporters algériens pendant trois ans".

Article original publié sur RMC Sport