FFF : Noël Le Graët mis en retrait de la présidence, Philippe Diallo assure l'intérim

Abaca

S’il a résisté aux accusations de harcèlement sexuel et de dysfonctionnements au sein de l’instance, c’est finalement une critique acerbe de Zinédine Zidane qui aura précipité la chute de Noël Le Graët. En effet, comme cela était attendu, le comité exécutif de la Fédération française de football, qui s’est réuni en urgence ce mercredi 11 janvier, a décidé de la mise en retrait de Noël Le Graët de ses fonctions de président. Il devrait être mis à l’écart, au moins, jusqu’à la publication de l’audit commandé par le ministère des Sports sur le pilotage de la FFF. Conformément aux statuts de l’instance, c’est Philippe Diallo, vice-président, qui assurera l’intérim. Le dirigeant breton et Florence Hardouin, la directrice générale de la FFF qui a par ailleurs été mise à pied à titre conservatoire ce mercredi, ont été entendus par les enquêteurs de l’audit ce 10 janvier. Les conclusions devraient être remises à l’instance à la fin du mois de janvier. "Enfin, le Comex de la FFF, informé des modalités de la prolongation du contrat de Didier Deschamps à la tête de l’Équipe de France jusqu’en 2026, l’a validée à l’unanimité", précise également le communiqué de la fédération.

À lire également

"On le déteste ce mec !" : Un célèbre champion du monde 98 atomise ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi