Publicité

La FFF limoge Stéphane Lannoy, patron de l'arbitrage professionnel

Sa mission aura duré à peine plus d'un an. Stéphane Lannoy a été limogé par la Fédération française de football (FFF) de son poste de directeur technique délégué à l'arbitrage professionnel, rapporte L'Équipe ce mercredi 13 mars. L'ancien arbitre, qui avait été nommé en janvier 2023, a reçu une lettre de licenciement après avoir passé, le 4 mars, un entretien préalable à une sanction. Sébastien Moreira, qui supervisait l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR), aurait également été démis de ses fonctions.

Cette décision s'inscrit dans la crise que traverse l'arbitrage du football français professionnel, perturbé par de nombreuses polémiques et erreurs manifestes récemment survenues dans des matchs de Ligue 1 et Ligue 2. Une tempête qui se traduit aussi par une lutte d'influence entre la FFF et la Ligue de football professionnel (LFP), qui souhaite avoir voix au chapitre en ce qui concerne les arbitres, pourtant sous la responsabilité de la fédération.

Les arbitres se plaignaient de Lannoy

Stéphane Lannoy avait pris la tête de l'arbitrage professionnel en ayant le soutien de la LFP, déjà désireuse d'avoir plus de poids en la matière. La FFF l'avait néanmoins placé sous la responsabilité d'Antony Gautier, nommé directeur technique de l'arbitrage en remplacement de Pascal Garibian.

Mais en novembre 2023, comme rapporté par l'AFP, l'arbitre Willy Delajod, missionné par ses homologues, a écrit à ses supérieurs pour leur faire part d'un malaise. Les directeurs de jeu reprochaient à Stéphane Lannoy un contenu trop pauvre dans leurs stages qu'ils effectuent toutes les trois semaines, mais aussi une ligne technique, sur la VAR notamment, trop floue ou fluctuante.

Il lui était aussi reproché une proximité beaucoup trop grande avec les présidents de club. L'Équipe avait d'ailleurs rapporté que Stéphane Lannoy avait désavoué le corps arbitral de Montpellier-Lille dans un SMS envoyé en plein match au président lillois Olivier Létang.

Article original publié sur RMC Sport