Le festival de Cannes interdit toujours les smartphones sur le tapis rouge, malgré un partenariat avec TikTok

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Pose du tapis rouge sur les marche du palais du festival, à Cannes, le 17 mai 2022 - LOIC VENANCE © 2019 AFP
Pose du tapis rouge sur les marche du palais du festival, à Cannes, le 17 mai 2022 - LOIC VENANCE © 2019 AFP

Du glamour mais pas de stories. Les smartphones ne sont, cette année encore, pas les bienvenus sur le tapis rouge et les célèbres marches du festival de Cannes. C'est ce qu'a indiqué mardi, TikTok, qui est partenaire du festival:

"Les smartphones seront bien rangés une fois sur le tapis, les créateurs partageront les coulisses de leur préparation, ainsi que toute leur expérience de l'efferverscence cannoise", a ainsi écrit la plateforme dans un communiqué envoyé mardi, alors que "six créateurs TikTok" s'apprêtaient à gravir les marches du palais des festivals.

Un prix, le #TikTokShortFilm, a même été créé pour récompenser des court métrages de 30 secondes à 3 minutes. Le tiktokeur italien Khaby Lame, aujourd'hui célèbre grâce à ses vidéos, fait partie du jury, aux côtés des réalisateurs Angèle Diabang, Camille Ducellier, Basma Khalifa et Rithy Panh.

"Tout le monde a sorti son portable"

A Cannes, seuls les photographes professionnels sont autorisés à immortaliser les stars sur le tapis rouge.

Chaque année, le sujet des selfies - aujourd'hui ce sont plutôt les stories - revient sur le tapis (rouge).

"On vient à Cannes pour voir et pas pour se voir", avait ainsi justifié Thierry Frémaux en 2018, regrettant également que l'omniprésence des smartphones n'inhibe les stars.

"Jane Campion, quand elle était présidente du jury, a commencé à danser avec sa fille. Tout le monde a sorti son portable pour les filmer. Elle s’est arrêtée aussi sec. Et elle n’a plus jamais participé à aucune fête…", avait-il également raconté.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles