Festival Astroworld: les avocats des victimes affirment que plus de 4.900 personnes ont été blessées

La scène du festival Astroworld, le 9 novembre 2019, à Houston, au Texas - SUZANNE CORDEIRO © 2019 AFP
La scène du festival Astroworld, le 9 novembre 2019, à Houston, au Texas - SUZANNE CORDEIRO © 2019 AFP

En novembre dernier, huit personnes ont trouvé la mort dans un gigantesque mouvement de foule lors du festival de musique Astroworld organisé par Travis Scott au Texas. Au lendemain du drame, de nombreuses plaintes ont été déposées à l'encontre du rappeur américain et des organisateurs de l'événement.

Ces litiges ont ensuite été regroupés dans un seul grand procès fin janvier 2022. Les avocats des victimes avaient alors répertorié 387 plaintes distinctes et recensé à l'aide de celles-ci environ 2.800 personnes blessées lors de l'incident.

Un décompte actualisé

Mais ce mardi, Jason Itkin, Richard Mithoff et Sean Roberts - désignés comme avocats référents pour les plaignants, afin de coordonner les nombreux avocats, cabinets et victimes impliqués dans cette affaire - ont rendu de nouvelles conclusions qui offrent un décompte plus précis du nombre de victimes présumées, désormais porté à 4.932, comme le rapporte Rolling Stones.

876450610001_6280659129001

Dans le détail, en plus des 10 personnes décédées, le document juridique fait état de 732 plaintes déposées par des personnes qui ont eu besoin d'un "traitement médical important" et 1.649 nécessitant des "soins moins importants". Par ailleurs, 2.540 personnes ont été répertoriées comme "autres" dans le décompte, ce qui signifie que l'étendue de leurs blessures est toujours en cours d'examen.

Négligences juridiques

Dans les plaintes déposées, les victimes et leurs proches accusent Live Nation, société en charge de l'événement, et l'artiste Travis Scott d'avoir fait preuve de négligence juridique dans la planification et le déroulement du festival Astroworld.

Le nombre précis de plaintes et de personnes blessées lors du drame est important dans le cadre du procès car il pourrait aider à déterminer le montant total des dommages et intérêts à verser aux victimes.

876450610001_6280676819001

Cependant, certains éléments de ce nouveau dossier restent flous pour le moment comme le terme "traitement médical important", qui n'a pas été étayé par les avocats. Ce qu'englobe la catégorie "autre" n'a pas non plus été précisé. Difficile, donc, de savoir si cette section comprend par exemple les personnes ayant subi des dommages mentaux et émotionnels, comme le stress post-traumatique.

Dans leurs conclusions, ce mardi, lundi, les avocats Jason Itkin, Richard Mithoff et Sean Roberts ont déclaré qu'ils allaient "continuer à évaluer et à mettre à jour" le décompte au fur et à mesure de l'avancement de l'affaire.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles