Ferrand ne célèbre plus ses "valeurs communes" avec Mélenchon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

LÉGISLATIVES - “Une véritable pétaudière”, “un salmigondis idéologique”. Au lendemain de la première convention de la gauche, réunie sous la bannière NUPES, le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand n’a pas mâché ses mots pour décrire cette nouvelle alliance, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

“Un accord d’appareil au sommet pour attirer des gens qui ne pensent pas pareil, ça ne marche pas”, a fustigé Richard Ferrand dimanche 8 mai sur France 3, qualifiant la NUPES de “rafistolage pour essayer d’aller chercher les voix des Français sans dire sur quoi on est d’accord.” Ce dernier a notamment pointé les désaccords de fond existant entre les différents partis, notamment sur le nucléaire ou encore sur la crise ukrainienne.

Si la majorité se gausse depuis la signature d’un accord entre les différents partis de gauche en vue des législatives, Richard Ferrand ne tenait pourtant pas le même discours quelques semaines plus tôt.

Au soir des résultats du premier tour, ce dernier avait tenté de draguer les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, pour les appeler à voter Emmanuel Macron au second tour. “Moi qui suis un homme de gauche (...) Je sais très bien que nous avons des idées différentes et des valeurs communes”, avait-il martelé sur LCP. Aujourd’hui, ces valeurs communes ne sont visiblement plus à l’ordre du jour.

À voir également sur Le HuffPost: Comment prononcer NUPES? Ces militants ne sont pas (encore) d’accord

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles