Publicité

“Ferme-la !” : Marine Le Pen perd son sang-froid, scène surréaliste à l’Assemblée

Rififi à l’Assemblée. Il faut dire que l’hémicycle est souvent le théâtre de joutes verbales entre les députés, quand ce ne sont pas les gestes déplacés qui interrompent la séance. Chacun se souvient des bras d’honneur d’Éric Dupond-Moretti, adressés au patron des députés républicains Olivier Marleix en mars dernier. Une grossièreté qui avait alors entraîné une suspension de séance, avant que le ministre de la justice ne s’excuse de son geste. Ce lundi, la situation a de nouveau dérapé à l’Assemblée, alors qu’un député RN étrillait le gouvernement dans le cadre d’une motion de censure déposée par la gauche de l’Hémicycle contre Gabriel Attal. L’ancienne ministre de la Ville, Nadia Hai, a alors interpellé vivement le député RN à plusieurs reprises, avant que Marine Le Pen ne s’en prenne à cette dernière.   “Ferme-la toi, ferme-la !”, a lancé la chef du RN à l’attention de Nadia Hai, en lui mimant de se taire avec un geste de la main. “Quelles sont vos propositions de fond ? C’est vide, c’est creux”, a rétorqué l’ancienne ministre à son interlocutrice remontée, avant que cette dernière ne lui lance : “Ne me parle pas de fond, pas toi!”. Une ambiance électrique, souvent observée dans l’hémicycle, bien que rarement entre deux antagonistes de ce grade.

“C’est très vulgaire de sa part” : Marine Le Pen critiquée sur sa sortie de route

Après l’accrochage, Nadia (...)

Lire la suite sur Closer

Astrologie 2024 : ce qui attend le signe du Cancer en février au travail
Christophe Dechavanne : "Tu diriges avec ta b…", sa pique cinglante à Patrick Le Lay dans son bureau de TF1
Cancer de Charles III : “Il aurait volontiers accepté mais…”, cette étrange soirée d’Harry après avoir parlé à son père
Cancer de Charles III : “Je sais par ses proches…”, Stéphane Bern croit connaître la cause de la maladie et provoque un tollé
Raël : qu'est devenu le gourou au coeur d'un documentaire sur Netflix ?