Publicité

"Ferme-la" : à l’Assemblée, Marine Le Pen insulte une ancienne ministre

Ancienne ministre de la Ville, Nadia Hai a été interpellée par la députée du Rassemblement national au cours de l’examen de la motion de censure, déposée contre Gabriel Attal.

Marine Le Pen a réagi alors que Jean-Philippe Tanguy, député RN, s'exprimait à la tribune. - Credit:Jacques Witt/SIPA / SIPA / Jacques Witt/SIPA

Rien ne laissait pourtant présager, dans pareille situation, une telle réaction. Comme le révèle Le Figaro, un incident a émaillé l'examen de la motion de censure déposée par la gauche contre Gabriel Attal, lundi 5 février. Alors qu'à la tribune de l'Assemblée, le député du Rassemblement national, Jean-Philippe Tanguy, s'attaque au gouvernement, les réactions ne tardent pas sur les bancs de la majorité.

Y compris celle de Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la Ville de 2020 à 2022 et députée des Yvelines. Elle interpelle le député RN à de nombreuses reprises. De quoi provoquer le courroux de la cheffe de file du parti d'extrême droite, Marine Le Pen. « Ferme-la toi, ferme-la ! » lui lance-t-elle, joignant aux mots un geste de la main lui intimant de se taire.

À LIRE AUSSI Marine Le Pen veut faire de Jordan Bardella son Premier ministre si elle est élue en 2027

De quoi faire réagir dans les travées macronistes et faire monter le ton. Constance Le Grip, députée Renaissance, lui reproche sa vulgarité. « C'est elle qui est vulgaire », répond alors Marine Le Pen. « Quelles sont vos propositions de fond ? C'est vide, c'est creux », la relance Nadia Hai : « Ne me parle pas de fond, pas toi ! » Les esprits finiront par se calmer, quelques secondes plus tard.

"Elle s'attaque à toutes les voix qui osent l'affronter"

"Mar [...] Lire la suite

VIDÉO - La Coordination Rurale est-elle liée au RN ?