Publicité

Les femmes psychopathes plus nombreuses qu’on ne le croit : 4 signes révélateurs listés par un psy

Expert en psychopathie à l’université Anglia Ruskin en Angleterre, Clive Boddy, a révélé que les cas de psychopathie chez les femmes étaient plus fréquents qu’on ne le pensait.

La psychopathie : c’est quoi exactement ?

Dans l’imaginaire collectif, le psychopathe est associé aux serial killers, aux agresseurs, etc. Mais que désigne réellement la psychopathie en psychologie ? Ce n’est pas une maladie mentale, mais un trouble de la personnalité caractérisé par des désordres émotionnels et des comportements antisociaux. Il est important de préciser que ce trouble n’implique pas une forme de criminalité spécifique. Tous les psychopathes n’étant pas des meurtriers ou des agresseurs. La psychopathie se définit par un manque d’empathie et de compassion à l’égard des autres, l’incapacité de s’adapter aux relations sociales, mais aussi par une impulsivité cognitive et motrice. Il y a une difficulté chez ces personnes à respecter les normes sociales.

Un mode opératoire différent chez les femmes

Selon l’expert, les cas de psychopathie chez les femmes seraient jusqu’à 5 fois sous-déclarés par rapport aux hommes. La cause selon lui : les préjugés sexistes qui attribuent généralement les caractéristiques psychopathiques aux hommes plutôt qu’aux femmes. « Ainsi, même lorsque les femmes présentent certains des traits clés associés à la psychopathie, comme le manque de sincérité, la tromperie, l'absence d'empathie (...)

Lire la suite sur Top Santé

Obésité : un problème majeur de santé publique
Elle pensait son fils autiste, il souffrait en fait de démence précoce
Découvrez l'alimentation surréaliste des athlètes des JO de 1896
N'achetez pas cette marque de jambon : certains lots sont contaminés à un produit d'entretien
Peu de femmes savent que cette boisson augmente le risque de cancer du sein