"Oui, une femme peut diriger": Valérie Pécresse promet de "défendre les intérêts des Français"

·1 min de lecture
Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France et finaliste du congrès LR, était l'invitée de BFMTV ce jeudi 2 décembre 2021. - BFMTV
Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France et finaliste du congrès LR, était l'invitée de BFMTV ce jeudi 2 décembre 2021. - BFMTV

876450610001_6284898852001

"Est-ce qu'ils vont avoir cette audace" de voter pour une femme? Valérie Pécresse se pose la question ce jeudi soir, alors qu'elle est la seule femme en lice pour le second tour du Congrès LR. La présidente de la région Île-de-France, favorite pour ce deuxième round, a mis en avant ses spécificités, notamment en convoquant des modèles de femmes dirigeantes, pour se distinguer d'Éric Ciotti.

"Il y a aussi une forme d'audace à choisir une femme. La droite gaulliste n'a jamais présenté une femme à la présidentielle [...] Le sujet aujourd'hui c'est: est-ce qu'ils vont avoir cette audace?", s'interroge-t-elle sur BFMTV, répondant dans la foulée, "oui une femme ça peut diriger. Une femme, ça peut avoir le courage, ça peut avoir l'audace."

"Moi aussi j'ai l'impression d'être la surprise de ce 1er tour"

"Une femme qui tient, une femme qui a le courage et qui fait, comme moi, c'est quelqu'un qui peut, comme le fait Angela Merkel en Allemagne et comme l'a fait Margaret Thatcher, peut défendre bec et ongles les intérêts de son peuple", a poursuivi Valérie Pécresse.

"Moi aussi j'ai l'impression d'être la surprise de ce premier tour et moi aussi j'ai le sentiment d'avoir une très forte dynamique derrière moi", a-t-elle ajouté.

Valérie Pécresse s'est par ailleurs définie comme féministe "par nature" mais "pas contre les hommes", prônant la mixité mais ne se définissant pas comme une "wokiste".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles