Publicité

Femme démembrée aux Buttes-Chaumont : coup de théâtre dans l'enquête, son mari en garde à vue

L'enquête suit son cours. Alors que le corps d'Assia Matoug, une femme de 46 ans, a été retrouvé le 13 février dernier démembré dans le parc des Buttes-Chaumont, dans le XIXe arrondissement de Paris, un rebondissement de taille viendrait d'avoir lieu. En effet, comme le révèle Le Parisien ce 23 février, le mari d'Assia Matoug a été placé en garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle. Les trois enfants du couple seraient aussi entendus, dans le cadre d'une audition libre.

Une enquête avait été ouverte le 17 février pour "assassinat, atteinte à l'intégrité d'un cadavre et recel de cadavre". Celle-ci est marquée par de nombreuses zones d'ombre, des témoignages troublants de certains voisins aux incohérences dans le récit des événements fait par le mari d'Assia Matoug, Youcef. Aucune charge n'est cependant retenue pour l'instant contre celui-ci. La question que se posent notamment les policiers est de savoir pourquoi le mari d'Assia Matoug a mis six jours avant de signaler sa disparition, datant du 31 janvier dernier.

Le corps d'Assia Matoug retrouvé démembré dans le parc parisien des Buttes-Chaumont

Une fois la disparition de la quarantenaire établie, une enquête avait été ouverte, avant la macabre découverte faite le 13 février par des agents de nettoyage du parc des Buttes-Chaumont. Une découverte faite dans des circonstances intrigantes puisque les morceaux du corps se trouvaient dans une partie du parc interdite d'accès au public. (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE Je préfère être au travail que chez moi avec mes enfants
Gênant Sa maîtresse débarque à son mariage en robe de mariée
TÉMOIGNAGE J'ai été blessée à la poitrine par un chien ce geste m'a sauvé la vie
Affaire Maddie McCann : la famille de celle qui pense être la fillette sort du silence... et c'est choquant
On lui explique que son bébé souffre d'une simple infection, la vérité est toute autre et va la dévaster