Publicité

« Comment un faux conseiller bancaire m’a subtilisé près de 6 000 euros »

En l'espace de quelques minutes, un faux conseiller bancaire est parvenu sans difficulté à voler plusieurs milliers d'euros à Iris.  - Credit:Pexels
En l'espace de quelques minutes, un faux conseiller bancaire est parvenu sans difficulté à voler plusieurs milliers d'euros à Iris. - Credit:Pexels

Iris pensait avoir échappé au pire grâce à son conseiller bancaire. Mais la réalité fut tout autre. Iris Noiré, étudiante en graphisme à Paris, a été victime d'une arnaque au faux conseiller bancaire. Phénomène « en pleine explosion », selon les dires de Jean-Jacques Latour, responsable de l'expertise en cybersécurité de Cybermalveillance.gouv.fr, le nombre de signalements pour ce type spécifique de fraude est passé de 1 600 au second semestre de l'année 2022 à 5 000 en 2023.

Du haut de ses 20 ans, Iris n'avait jamais entendu parler de cette fraude par manipulation. Son histoire ressemble à tant d'autres tristes histoires de Français trompés par d'infâmes faux conseillers aux discours bien rodés.

« Bonjour, c'est le service antifraude… »

Ses déboires ont commencé un soir d'octobre 2023. Aux alentours de 19 heures, après une longue journée de cours, Iris a reçu un appel émanant d'un numéro portable classique. Pensant qu'il s'agissait d'une connaissance, elle a répondu. « Un homme s'est alors présenté en me disant : “Bonjour, c'est le service antifraude de la Société générale. Nous aimerions vous avertir qu'il y a eu des tentatives de prélèvements frauduleux sur votre compte d'un montant de 700 euros” », se souvient la jeune femme.

D'une « voix posée et rassurante », l'homme est très facilement parvenu à mettre Iris en confiance, notamment en lui demandant de confirmer une série d'informations personnelles. « Quand il m'a raconté cela, je n'ai pas réfléchi. Je m [...] Lire la suite