Publicité

Faute d'ambulance, un homme de 94 ans pousse le fauteuil roulant de son épouse en sortant de l'hôpital

L'homme âgé a été contraint de pousser son épouse sur 250 mètres pour rejoindre sa résidence. Aucune ambulance n'était disponible.

(Getty Images)

Le cliché a ému la Catalogne. En Espagne, dans la province de Gérone, une photographie montre un homme de 94 ans pousser le fauteuil roulant de son épouse atteinte par la maladie d'Alzheimer dans des rues désertes. En cause ? L'hôpital de Campdevànol ne dispose pas d'ambulance disponible afin de ramener les patients chez eux. L'homme âgé a donc été contraint de pousser seul sa femme pendant 250 mètres afin de rejoindre la résidence où elle devait se rendre à proximité du centre de santé. Le tout alors que la température extérieure ne dépassait pas les deux degrés.

Selon la fille du couple, c'est la troisième fois qu'une telle situation se produit pour ses parents et que d'autres personnes ont été confrontées à une situation identique avec cet hôpital. Elle n'a pas voulu attendre un possible transport sanitaire qui aurait mis plusieurs heures à venir. Aujourd'hui, elle ne veut pas blâmer directement le centre hospitalier mais réclame la mise en place rapide d'une solution pour garantir aux patients un moyen de transport plus efficace. Elle rappelle que ses parents ont "plus d'une fois passé 12 heures aux urgences, dont cinq ou six heures en attente d'une ambulance" pour les ramener chez eux.

Comme le rapporte le site de l'Indépendant, le petit-fils du couple assure qu'il existe une seule ambulance pour toute cette province espagnole. "Pour ce trajet de cinq minutes, la dernière fois [l'ambulance] est venue de Figueras. Alors qu'à l'extérieur de l'hôpital, il n'y en a pas. Quelque chose doit s'améliorer. Ce n'est pas magique, ce sont nos impôts, nos grands-parents", a martelé le petit-fils du couple.

VIDÉO - En quête d'infirmières, des hôpitaux américains utilisent des applis spécialisées