La faute à Rousseau (France 2) - Dembo Camilo : "Je viens d’une famille modeste, je veux m’extirper de ma condition sociale"

Qu’est-ce qui vous plaît dans le personnage que vous incarnez ?

Dembo Camilo : Il est né de parents immigrés qui viennent en France pour s’en sortir. C’est l’aîné de la famille et il a beaucoup de responsabilités. Il doit travailler pour changer leur quotidien. C’est très intéressant, car je n’ai jamais joué ce type de personnage, d’autant plus qu’il me ressemble. Je viens d’une famille modeste, je veux m’extirper de ma condition sociale et je veux réussir pour que ma mère ne soit plus femme de ménage.

L’épisode de ce soir évoque l’injustice ainsi que la discrimination positive…

Cela touche beaucoup de jeunes. C’est important d’en parler, car nous avons, tous, des combats à mener. La Faute à Rousseau, dont le concept consiste à parler d’un sujet différent à chaque fois, en mettant un élève en avant, permet d’évoquer des thèmes réalistes qui sont très présents dans notre société.

À lire également

Lucie Vagenheim ("La Faute à Rousseau") : "Je n’avais pas envie de faire une caricature de victime"

Vous avez été découvert dans Demain nous appartient et vous tournez actuellement dans Ici tout commence. Auriez-vous un faible pour les séries ?

Pour l’instant, j’ai surtout l... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles