Publicité

"Il faut que l’on se batte": l’appel de Lewis Hamilton pour en finir avec l'absence de femmes en F1

Beaucoup de choses ont changé depuis ses débuts en Formule 1, en 2007. Mais, depuis 17 ans, une tendance ne s’est absolument pas inversée: celle de l’absence totale de femme dans la discpline reine du sport automboile.

Au cours d’un entretien accordé au magazine GQ, Lewis Hamilton a fait part de son regret de ne voir toujours aucune femme au volant d’une Formule 1. Le septuple champion du monde, qui dispute cette année sa dernière saison chez Mercedes avant de rejoindre Ferrari, veut insuffler un changement radical.

"On a besoin de plus de femmes dans la discipline. Il faut que l’on se batte pour s’assurer que des femmes soient sur le devant de la scène, que les jeunes femmes et les filles se disent que la F1 est aussi faite pour elles", clame le pilote britannique (39 ans).

La F1, l'ambition de la Française Doriane Pin

Lancée en 2023, la F1 Academy, organisée par Formule One Groupe (qui gère également la F1), est un championnat du monde dédié aux pilotes féminines de moins de 25 ans. Ces dernières utilisent les monoplaces de Formule 4.

Théoriquement, le championnat du monde de Formule 1 est une compétition mixte. Rien n’empêche, donc, de voir une pilote féminine venir se frotter à Max Verstappen, Charles Leclerc ou encore Lewis Hamilton.

Engagée en F1 Academy, la Français Doriane Pin ne cache d’ailleurs pas son objectif de rejoindre un jour la catégorie reine. "Tout est possible, c’est juste une question de temps, mais aussi de talent et de travail, affirmait l’actuelle troisième de F1 Academy auprès de l’AFP au début du mois de mars. Il n’y a que 20 pilotes qui roulent en F1 donc c’est très difficile d’atteindre ce niveau, mais c’est possible." Hasard (ou pas), Doriane Pin est au volant d’une Mercedes, l’écurie d’un certain… Lewis Hamilton.

Article original publié sur RMC Sport