Publicité

"Il faut que je fasse autre chose en même temps": Millie Bobby Brown n'aime pas regarder des films

La star de Stranger Things, qui s'est aussi lancée dans la production en 2020, a indiqué qu'elle ne pouvait pas "être assise et regarder un écran aussi longtemps".

Millie Bobby Brown, la star de Stranger Things, a révélé dans une interview accordée cette semaine au tabloïd britannique The Sun qu'elle n'aimait pas regarder des films parce qu'elle ne pouvait pas "être assise et regarder un écran aussi longtemps".

"Je ne regarde pas de films", a-t-elle déclaré. "On me dit souvent que je devrais regarder absolument tel film parce qu'il pourrait changer ma vie. Et moi je me dis juste: 'Combien de temps je dois supporter ça?' Parce que moi et mon cerveau, on n'aime même pas regarder mes propres films."

Précisant que son fiancé, Jake Bongiovi, le fils du rockeur Jon Bon Jovi, est "le plus grand cinéphile du monde", qui aime "regarder des films toute la journée", Millie Bobby Brown précise en être, elle, "incapable". "C'est la seule chose que je ne peux pas faire", poursuit la comédienne qui dit apprécier les films Tomb Raider et Mad Max.

"Je fais de la pâtisserie"

Lorsqu'elle regarde un film, la star d'Enola Holmes préfère faire d'autres choses en même temps. "Il faut que je fasse autre chose (quand je regarde un film). Soit je mange trop parce que ça m'ennuie. Ou je fais de la pâtisserie, je m'occupe d'un chien ou je suis sur mon ordinateur."

"Si je ne fais pas quelque chose d'autre, je ne peux pas être assise et regarder un écran pendant aussi longtemps. Ça ne veut pas dire que le film n'est pas épique ou cinématographique ou brillant ou qu'il n'y a pas des prestations géniales", a commenté l'actrice.

Révélée en 2016 grâce à son rôle dans la série Stranger Things, Millie Bobby Brown a produit plusieurs films d'aventure pour Netflix: deux volets d'Enola Holmes et La Demoiselle et le Dragon, qui a cartonné sur la plateforme. Elle sera prochainement dans The Electric State, nouveau film de SF des frères Russo.

Article original publié sur BFMTV.com