Publicité

Faut-il éteindre sa pompe à chaleur en été ?

Privilégiée dans de plus en plus de logements, la pompe à chaleur est une solution à la fois pratique et économique. En effet, elle consomme moins d'énergie que des radiateurs et permet de chauffer à la fois les différentes pièces de la maison, mais aussi le réseau d'eau. De fait, elle est très utile dès que le froid revient. Cependant, quand la température extérieure augmente, la pompe à chaleur peut paraître inutile, et dans l'esprit des vacanciers profitant de séjours loin de leur domicile en juillet ou en août, couper la pompe à chaleur pourrait sembler un bon moyen de faire des économies. Pourtant, éteindre la pompe à chaleur pendant la période estivale possède plus d'inconvénients que d'avantages. Pire encore : ce geste pourrait provoquer plus de pannes sur l'ensemble de l'installation.

Quelle qu'en soit la raison, l'arrêt complet de la pompe à chaleur peut être dangereux. Tout d'abord, si la pompe est arrêtée durant plusieurs mois, de la poussière pourra s'accumuler dans l'installation. Or, ces petites particules peuvent endommager tout le système s'il n'est pas bien nettoyé avant son redémarrage. Ensuite, si une pompe à chaleur est coupée, elle mettra plus de temps que d'ordinaire à rallumer et à chauffer l'ensemble du domicile. Ce redémarrage plus compliqué sera également plus coûteux, car elle devra consommer plus d'énergie pour chauffer à la température enregistrée. Enfin, les professionnels expliquent que les composants contenus dans l'installation comme l'huile ou (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite