Publicité

La fausse annonce de la mort de Charles III

La fausse annonce de la mort de Charles III

La fake news sur la mort de Charles III est venue lundi des chaînes russes pro-Kremlin Mash ou Readkova.

L'une et l'autre comptent des millions de followers.

À titre de preuve, les chaînes ont relayé un faux communiqué attribué au Palais de Buckingham.

L'intox est rapidement devenue virale et s'est propagée, le 18 mars, sans qu'il n'y ait eu aucune confirmation ou annonce officielle de la part de la famille royale.

L'ambassade britannique en Ukraine a publié un démenti pour "informer que la nouvelle de la mort du roi Charles III" était "fausse".

Les théories du complot sur la famille royale se répandent depuis peu en raison de l'absence de ses membres du public pour des raisons de santé.