Publicité

Familles nombreuses : la vie en XXL (TF1) : Florie Galli “perdue” et “angoissée” concernant la scolarité compliquée de ses filles

En août dernier, Florie Galli évoquait sur Instagram un sujet quelque peu difficile pour sa petite tribu découverte dans Familles nombreuses : la vie en XXL sur TF1. Consciente des difficultés d'apprentissage de ses enfants et souhaitant partager son expérience avec des abonnés qui vivraient la même situation, la maman s'exprimait sur les bilans que ses enfants ont passé. “Post du soir bonsoir. Bon, je vous fais une petite mise à jour car on entame le dernier mois de vacances avant la reprise et il va falloir malgré tout au fur et à mesure se préparer à cette rentrée en douceur. J’ai donc reçu les bilans concernant les progrès des filles au Centre Medico Psychologique pour enfants, là-bas elles voient toutes les semaines, pendant l’année, la psychomotricienne et font aussi des petits travaux de groupe avec d’autres copains”, précisait-elle d'abord.

À lire également

“Ça ne rime à rien” : Rym Renom (Mamans et célèbres) suscite l’indignation sur Instagram

"Je commence sérieusement à me faire beaucoup beaucoup de soucis"

Elle indiquait ensuite : “On attend d’en savoir plus pour Lucie qui a rendez-vous avec un neurologue à la fin du mois, mais je n’ai rien noté de particulier dans son comportement cet été”. Hier, lundi 22 janvier, Florie parlait de nouveau de ce sujet en story sur Instagram. Elle débutait : "La scolarité des filles, c'est vrai que je n'en ai plus reparlé… Tout simplement parce que j'ai l'impression que… comment vous dire…". "Je pensais que parce qu'elles avaient l'AVS [Auxiliaire de Vie Scolaire, ndlr], ainsi qu'un prof d'intégration qui vient sur des heures limitées… Je pensais qu'avec tout ça, on allait me dire 'il y a du mieux, il y a des progrès'", avouait-elle déçue en reconnaissant quand même qu'elle n'avait pas encore vu les maîtresses de ses filles. Elle reprenait : "À chaque fois que je vais au centre d'apprentissage, j'ai l'impression que ça n'évolue pas vraiment… Le truc, et ce n'est pas une critique, c'est que je me dis qu'il n'y a pas de terre ou de nom que l'on peut mettre sur un trouble, on n'évoque pas quelque chose en particulier, on ne me dit pas 'elles vont rattraper leur retard et l'année proch...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi