Publicité

Familles nombreuses : la vie en XXL (TF1) : Cindy Van der Auwera se confie sur sa “séparation compliquée”

Début janvier, Cindy Van der Auwera découverte dans Familles nombreuses : la vie en XXL, partageait ses souhaits pour cette année 2024. Elle écrivait d'abord sous une photo d'elle : "Les fêtes de Noël sont terminées. Place à la nouvelle année, où chacun prend ses bonnes résolutions, formule ses rêves". La mère d'une tribu XXL détaillait ensuite ses bonnes résolutions pour 2024. "Cette année, je prendrai soin de moi pour continuer à me sentir bien mentalement et physiquement (et j'en aurai bien besoin). Mon bonheur sera aussi dans les yeux de mes proches et dans les personnes qui croiseront notre chemin. Cette année, je dirai encore plus aux personnes que j'aime que je les aime", indiquait-elle entre autres. Et de préciser : "Je vais sourire à la vie : cette année va être dure avec des hauts et des bas, des rires et des pleurs, des forces et des faiblesses mais je ne baisserai pas les bras".

À lire également

Giuseppa Ciurleo (Les Marseillais) aurait-elle révélé le sexe de son bébé sans faire exprès ?

"Une séparation difficile et compliquée pour les enfants"

Et en parlant de tenir bon, elle postait hier, dimanche 14 janvier, un cliché sous lequel elle évoquait "Une séparation compliquée". En effet, sous une photo d'elle et de sa petite Vaitea, aujourd'hui et il y a 4 ans au moment de sa naissance, elle confiait : "Il y a peu de temps je prenais le train avec Vaitea.. et puis elle s'est blottie dans mes bras me replongeant dans une image. Il y a 4 ans, elle avait la même position". "Elle n'avait que 3 semaines, elle prenait le train pour la 1ère fois et pour cause elle allait découvrir sa nouvelle maison. J'ai accouché à 1000 km de la maison, loin de ses frères et sœurs. C'est d'ailleurs la seule qui n'a pas rencontré toute sa famille de suite. Elle s'est depuis très bien intégrée et fait même parfois la loi vis à vis des plus grands, mais toujours avec douceur et avec amour", détaillait Cindy Van der Auwera. Elle poursuivait ainsi son message déjà bien empli de nostalgie : "La seule et unique fois où j'ai pris le train si vite après l'accouchement. La seule et unique...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi