Publicité

Famille morte dans le Finistère : "Je ne veux pas que les filles...", ce que la mère a dit aux gendarmes avant le drame

Le 30 octobre dernier, une macabre découverte a été faite à Carantec, dans le Finistère. Les corps de quatre personnes de la même famille ont été découverts dans leur maison. Si les circonstances de la mort de la mère et de ses deux enfants restent encore floues, le père de famille a été retrouvé pendu. "L'alerte aux forces de l'ordre avait été donnée par la mère de l'épouse qui ne parvenait pas à joindre sa fille depuis samedi", a précisé dimanche soir le procureur de Brest.

Mais petit à petit, de nombreuses révélations sortent. Notamment le fait que la mère de famille s'était rendue au mois d'octobre pour signaler que son mari lui avait mis une gifle. En cours de séparation, le couple était au bord du gouffre. La mère de famille âgée de 38 ans s'était présentée le 8 octobre pour indiquer aux forces de l'ordre le geste violent de son époux. Néanmoins, elle n'avait pas voulu porter plainte. La mère décédée aurait déclaré : " Je ne veux pas que les filles sentent leur père soit accusé de quelque chose". "Elle estime que ce n'est pas opportun de donner une suite judiciaire à cela, mais elle préfère le signaler", explique le procureur.

Une séparation à l'origine de ce drame familial ?

Selon la justice, l'époux aurait "sans doute" été entendu dans les prochains jours si le drame n'était pas intervenu, a complété le procureur. Toujours d'après lui, la mère de famille avait aussi annoncé qu'elle quittait le domicile familial pour (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Marne : inquiet, un bailleur se rend chez une septuagénaire et y fait une découverte dérangeante
"Appelez la police, j'ai tué..." : une résidence sous le choc après un meurtre épouvantable
Une famille fait empailler son chien et le transforme en tapis
Oise : "Son anniversaire tombait le 29 septembre", la famille d'un jeune homme sans histoire morte d'inquiétude
TÉMOIGNAGE Je me suis mariée en noir dans une maison funéraire