Publicité

"Il fait partie de la famille", Coman et Deschamps soutiennent Pogba après son contrôle positif

"Il fait partie de la famille", Coman et Deschamps soutiennent Pogba après son contrôle positif

Plus apparu avec le maillot de l'équipe de France depuis un an et demi, et une balade tricolore contre l'Afrique du sud (5-0) en mars 2022, Paul Pogba (30 ans) a refait son apparition dans l'actualité récente des Bleus. En marge de la défaite des Français en Allemagne, mardi en amical (2-1), Didier Deschamps a été interrogé sur les révélations fracassantes à propos de son faux-pas présumé. S'il le milieu de terrain des Bleus et de la Juventus a été contrôlé positif à la testostérone, son sélectionneur a tenté de le soutenir, se déclarant "très surpris".

>> Revivez la défaite des Bleus en Allemagne

"Je ne peux pas imaginer ça..."

"Je n’ai pas tous les élements. Des choses vont suivre derrière, mais il y a tellement de choses qui s’accumulent pour lui et qui lui tombent dessus, que c’est difficile, a regretté Deschamps au micro de TF1. J’ai échangé avec lui par messages. J'aurai le temps de parler un peu plus avec lui dans les jours qui viennent pour avoir un peu plus d'éléments."

Proche de Pogba depuis ses débuts en Bleus il y a plus de dix ans, Didier Deschamps n'envisage pas un instant que la "Pioche" ait pu prendre sciemment des produits considérés comme dopants. "Je ne peux pas imaginer ça, le connaissant, avec tout ce qu’il a dans la tête. (Il rit, ndlr) Je me rappelle encore de certaines discussions avec lui sur le vaccin et le Covid... La substance elle y est, mais après, à moins qu'il y ait une contre-expertise... Après, savoir le pourquoi du comment, je ne pense pas que lui même le sache malheureusement. C'est dur pour lui. Je l'ai toujours soutenu."

Coman: "On soutient tous Paul"

Egalement interrogé sur les galères de son coéquipier en équipe de France, Kingsley Coman est lui aussi allé à sa rescousse. "On soutient tous Paul, c'est un ami très proche, il fait partie de la famille, a-t-il clamé en zone mixte. On n'en sait pas vraiment plus, il faudra regarder. Mais on connaît Paul, on sait que si quelque chose est arrivé, c'est sûrement inconsciemment, sans faire exprès. On est de tout coeur avec lui".

D’après la Gazzetta dello Sport, le contrôle positif à la testostérone de Paul Pogba serait dû à la prise d’un complément alimentaire qu'il aurait acheté aux États-Unis sur les conseils d’un "ami médecin". Pogba aurait donc fait preuve d’une "imprudence" en prenant cette substance dopante "par erreur".

Article original publié sur RMC Sport