"On lui a fait du mal": le compagnon d'Éric Foray, dont le crâne a été retrouvé, témoigne sur BFMTV

Régis Pique, compagnon d'Éric Foray, sur BFMTV le 4 janvier 2023 - BFMTV
Régis Pique, compagnon d'Éric Foray, sur BFMTV le 4 janvier 2023 - BFMTV

Une "évolution majeure" dans un cold case. Ce mercredi, l'avocat d'Éric Foray, disparu en septembre 2016 dans la Drôme en allant faire des courses, a indiqué à BFMTV que son crâne avait été retrouvé dans le Vercors.

Prévenu mardi, Régis Pique, son compagnon, a confié sur notre antenne que cette révélation lui avait causé une "dégringolade physique", lui qui remue ciel et terre depuis plus de six ans pour retrouver la trace d'Éric Foray.

"Je sais à quel point on pouvait s’aimer tous les deux et c’est bien pour ça que je me suis battu jusqu’à aujourd’hui. Au moins, ça bouge", a-t-il confié sur notre antenne, même si le parquet de Valence ne lui a pas donné plus de précision sur la découverte du crâne.

L'espoir d'un témoin clé

Dans cette affaire, Régis Pique a une conviction claire: "On lui a fait du mal."

Grâce à la découverte, l'enquête peut donc reprendre son cours. "Par un réquisitoire supplétif en date du 3 janvier 2023, le parquet de Valence a étendu la saisine du juge d'instruction à la qualification de meurtre, pour qu'il poursuive désormais l'élucidation des circonstances, le cas échéant, criminelles du décès", a déclaré le procureur de Valence.

Le compagnon d'Éric Foray garde donc l'espoir qu'un jour un témoin vienne rétablir la vérité sur la disparition.

"Il faut que les langues se délient. Je suis certain qu'il y a un témoin", a-t-il clamé.

La gendarmerie a d'ailleurs indiqué ce mercredi qu'"en cas de renseignements relatifs à la disparition, la mort d'Éric Foray ou à la localisation de son véhicule", toute personne pouvait la contacter au 06.44.30.09.58.

Article original publié sur BFMTV.com