Publicité

Faire pousser et consommer de la salade dans l’espace : un risque pour les astronautes

En 2014, des astronautes ont trouvé un moyen très efficace pour s’alimenter dans l’espace : ils ont commencé à cultiver des salades, et plus précisément des laitues romaines à feuilles rouges, dans la Station spatiale internationale (ISS). Pour les voyageurs, cette culture est très pratique puisqu’elle leur permet de s’alimenter facilement lors de longues missions en orbite. Mais alors que les salades sont présentées comme un aliment bon pour la santé, celles cultivées dans l’espace pourraient présenter certains risques. Comme l’a révélé une étude menée par une équipe de chercheurs de l'université du Delaware et publiée dans Scientific Reports et NPJ Microgravity, les aliments cultivés en orbite sont porteurs de nombreuses bactéries. En effet, de nombreux tests ont été effectués sur des plantes cultivées en orbite. Pour ce faire, les scientifiques ont soumis les aliments à une simulation d’apesanteur, à savoir de la microgravité créée par rotation.

Rapidement, les chercheurs ont constaté que les laitues cultivées dans l’espace étaient plus propices au développement de la salmonelle que les salades terrestres. Et pour cause : dans l’espace, les plantes cultivées ne referment pas leurs stomates. Pour rappel, il s’agit de pores situés dans les feuilles et dans les tiges qui permettent aux plantes de respirer et qui sont censés se refermer en cas de stress pour empêcher l’accès aux bactéries. Ainsi, les plantes de l’ISS sont plus susceptibles d’accueillir des organismes porteurs de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Écouter de la musique en mangeant aurait plusieurs avantages étonnants
Quelle est la différence entre alcoolisme et dipsomanie ?
Un traitement révolutionnaire soigne la leucémie d'une petite fille...grâce à un cordon ombilical
Syndrome des ovaires polykystiques : un risque plus élevé de suicide
Le saviez-vous : les testicules ne sont pas à la même température !