Publicité

Comment faire la différence entre un pont et un viaduc ?

Pas toujours facile de percevoir la différence entre un pont et un viaduc ! Si l'on s'en réfère à la définition des mots dans le Larousse, un pont est un ouvrage par lequel une voie de circulation franchit un cours d'eau ou encore une cuvette ou un bassin. A contrario, le viaduc est un type de pont qui se distingue par une longueur et une hauteur plus importante que celles qu'exigerait la seule traversée de la voie à franchir.

Il faut remonter des siècles en arrière pour découvrir l'origine des ponts. Réalisés à base de pierres, de bois, voire de lianes, les premiers ponts ont vu le jour vers l'an 800 avant J.-C. en Asie, si l'on fait exception des troncs d'arbres renversés sur l'eau. Il faudra ensuite attendre les Romains pour voir naître la technique de la voûte. Les ponts suspendus n'apparaîtront quant à eux qu'au Ier siècle après J.-C., en Chine. Leur version contemporaine verra le jour au XIXe siècle seulement, avec l'arrivée de nouvelles techniques d'ingénierie. À la différence des ponts, les viaducs n'ont été mis en œuvre que bien plus tard, notamment pour permettre aux trains de traverser des vallées ou des montagnes. En France, le premier mis en service est celui de Meudon, en 1840.

Si l'on parvient à faire la différence entre un pont et un viaduc, l'affaire se corse avec les autres termes liés à ce type d'ouvrages. Parmi les divers mots existant dans le vocabulaire, on parle d'aqueduc lorsqu'il s'agit d'une construction utile à l'adduction d'eau. En exemple, on peut citer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment connecter une imprimante en Wi-Fi ?
Qu'appelle-t-on la "Françafrique" ?
La bibliothèque complète de Charles Darwin dévoilée pour la première fois
Un musée du fromage va ouvrir à Paris
Qui étaient vraiment Bonnie et Clyde ?