Publicité

Faillite de FTX : 25 ans de prison pour Sam Bankman-Fried, ancienne star des cryptos

En exactement un an, Sam Bankman-Fried est passé du statut de patron très respecté d’une entreprise valorisée plusieurs milliards de dollars, voire de sauveur des crypto-monnaies, à celui de criminel. Le 2 novembre 2022, le média CoinDesk publiait l’article qui allait entrainer la chute de la plateforme d’échange de crypto-monnaies FTX, qui était alors la deuxième plus importante au monde.

Le 3 novembre 2023, après un procès très médiatisé, Sam Bankman-Fried était reconnu coupable de 7 chefs d’accusation, dont fraude, association de malfaiteurs et blanchiment d’argent. Le 28 mars 2024, plusieurs mois après les conclusions du procès, le patron déchu, souvent surnommé SBF, a enfin connu sa peine de prison : il est condamné à 25 ans de prison.

Une sentence relativement clémente

La peine a été prononcée au tribunal de New York, où le procès de Sam Bankman-Fried avait eu lieu. C’est le juge Lewis Kaplan, qui avait présidé le procès, qui a également annoncé la sentence : un total de 300 mois, soit 25 ans de prison. « La punition doit être adaptée à la gravité du crime », a expliqué le juge, « et il s’agit d’un crime très grave ».

Dans son discours, le juge a également décrit Bankman-Fried comme un homme « extrêmement intelligent », « exceptionnellement ambitieux », « conscient de ses talents », mais aussi un homme « prêt à

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Sam Bankman-Fried // Source : WSJ / YouTube