Publicité

Facebook : 20 ans à l’épreuve des scandales

Facebook se fait déjà vieux. Le doyen des réseaux sociaux souffle sa vingtième bougie. La plateforme a été lancée le 4 février 2004 par Mark Zuckerberg et plusieurs de ses camarades, depuis l’université de Harvard aux États-Unis.

Étendu dans un premier temps à d’autres universités américaines, le réseau social s’est ensuite ouvert au monde entier en 2006. Le concept est alors inédit et conquiert rapidement plusieurs millions d’internautes. Parmi les premiers utilisateurs : les millénials, cette génération née entre les années 1980 et 1990, élisent rapidement domicile sur la plateforme. Mais avec le temps, l’idole des jeunes est aussi devenue un repaire pour leurs parents.

À lire aussi Musk contre Zuckerberg : les coulisses d'un combat douteux

En 2023, plus de trois milliards d’utilisateurs ont ouvert Facebook au moins une fois par mois, soit 3 % de plus que l’année précédente. La société californienne n’a pas non plus à rougir de ses profits qui ont atteint en 2022 23 milliards de dollars. Mais en 20 ans, la plateforme secouée par diverses polémiques et scandales, a vu plus d’un nuage assombrir son horizon.

Ingérences russes pour faire gagner Trump

Dès 2016, le réseau social est accusé d’avoir permis à la Russie d’influer sur des élections. Des centaines de faux profils russes avaient acheté des publicités pour accroître les tensions en amont de la présidentielle américaine dont Donald Trump est sorti vainqueur. Moyennant finance, il était possible sur la plate...


Lire la suite sur ParisMatch