Face au Covid-19, Attal défend le pass sanitaire: "C'est la bouée de sauvetage de l'été"

·1 min de lecture
Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, le 29 juillet 2021. - BFMTV
Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, le 29 juillet 2021. - BFMTV

Gabriel Attal défend le pass sanitaire, qu'il considère comme "la bouée de sauvetage de l'été". "C'est ce qui permet à des cinémas, des théâtres, des restaurants, des bars... de garder la tête hors de l'eau en ayant une activité et c'est ce qui permet de sauver la siason dans beaucoup d'endroits", a argué le porte-parole du gouvernement lors d'un déplacement ce jeudi.

"La réalité, c'est que quand on voit le niveau de circulation du virus dans certains territoires, si on ne disposait pas de la vaccination et du pass sanitaire, probablement que nous devrions refermer un certain nombre de lieux", avance-t-il. "Nous allons pouvoir les maintenir ouverts grâce au pass sanitaire, qui est une sécurité pour les Français qui y travaillent et qui s'y rendent."

Deuxième étape le 9 août

Déjà en place depuis le 21 juillet dans les lieux de culture accueillant plus de 50 personnes, le pass sanitaire doit s'étendre le 9 août prochain aux bars, aux restaurants, aux trains ou encore aux avions - sous réserve de l'aval du Conseil constitutionnel, qui doit rendre son avis le 5 août.

Cette extension fait craindre des pertes de chiffre d'affaires aux professionnels, à l'image des cinémas, dont la fréquentation a nettement chuté après sa mise en place mercredi dernier. Le gouvernement a assuré qu'il "répondrait présent" pour aider les entreprises pénalisées par ce nouveau dispositif.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles