Fabius et Batho pour une Europe de l'énergie

La ministre de l'Ecologie et de l'Energie, Delphine Batho et le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius appellent à la construction "d'une politique européenne de l'énergie", dans un "point de vue" commun dans "Les Echos" de vendredi 16 novembre.

Ils assurent que "si la tendance actuelle se poursuit, la demande énergétique mondiale pourrait doubler à l'horizon 2050" et "En Europe, la dépendance à l'égard des importations atteindrait alors jusqu'à 90%."

"C'est pourquoi plusieurs pays européens se sont engagés, comme la France, expliquent les deux ministres, sur la voie de la transition énergétique et font le pari du développement des énergies renouvelables." "Ces enjeux ont une dimension continentale. La réponse doit être européenne", préviennent-ils.

L'énergie, point de départ de la construction européenne

"L'Europe est née de l'énergie il y a soixante ans. La première communauté européenne fut celle du charbon et de l'acier", rappellent les deux ministres. "Les six nations fondatrices avaient alors compris l'importance du thème de l'énergie et son potentiel comme force d'intégration européenne", soulignent Delphine Batho et Laurent Fabius. Selon les ministres, "le moment est venu de renouer avec cette intuition fondatrice pour construire une politique européenne de l'énergie à la mesure des enjeux du XXIe siècle."

"Pour que l'Europe puisse devenir le numéro un mondial des énergies renouvelables, des investissements massifs sont nécessaires. Il nous fait parvenir d'ici à 18 mois à identifier les besoins précis d'investissement afin de mobiliser l'ensemble des financements - disponibles et à créer - pour les grands travaux (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Fabius et Batho pour une Europe de l'énergie
Batho s'entoure de 5 "sages" pour débattre sur l'énergie
Greenpeace absent du débat national sur l'énergie
Débat sur l'énergie : "Les ONG doivent en être"
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.