Publicité

F2: le Français Isack Hadjar remporte en Australie sa première course de l'année

Le Français Isack Hadjar (Campos Racing) a remporté dimanche en Australie sa première victoire de la saison en Formule 2, à l'issue de la course principale sur le circuit de l'Albert Park à Melbourne. Cette victoire intervient au lendemain de sa désillusion sur la course sprint -plus courte que la course principale- qu'il avait remportée avant de rétrograder à la 6e place à cause d'une pénalité. Le pilote de 19 ans avait été reconnu coupable d'un accrochage à l'extinction des feux et avait pour cela écopé d'une pénalité de dix secondes. "J'ai franchi la ligne d'arrivée deux fois comme vainqueur", a savouré dimanche le vainqueur. "C'est incroyable après la déception d'hier (samedi, ndlr)".

>> F1 (GP d'Australie): Sainz et les Ferrari triomphent à Melbourne, abandon de Verstappen

L'Estonien Paul Aron et le Barbadien Zane Maloney complètent le podium

Huitième sur la grille dimanche, le pilote de la filière jeunes de Red Bull a joué de chance en effectuant au bon moment son arrêt obligatoire, lorsque le régime de voiture de sécurité virtuelle a été déployé, après la sortie de piste du poleman Dennis Hauger. L'accident du Norvégien a ensuite conduit à l'intervention de la voiture de sécurité. Hajdar, qui entame cette année sa deuxième saison en F2, s'est imposé devant l'Estonien Paul Aron (Hitech) et le Barbadien Zane Maloney (Rodin Motorpsort). Andrea Kimi Antonelli termine 4e pour sa première saison dans l'antichambre de la F1. L'Italien, protégé Mercedes, fait partie des noms cités pour remplacer la star britannique Lewis Hamilton, attendue chez Ferrari en 2025, dans les rangs l'écurie Mercedes.

Oliver Bearman, devenu le 9 mars dernier à 18 ans, 10 mois et 1 jour le troisième plus jeune pilote de l'histoire à participer à un Grand Prix de F1 après Max Verstappen et Lance Stroll, a fini 10e. Lors du Grand Prix d'Arabie saoudite, le Britannique avait remplacé au pied levé l'Espagnol Carlos Sainz, opéré d'une appendicite, dans le baquet Ferrari. Il avait fini à une impressionnante septième place. L'autre Français engagé en F2, Victor Martins (Art GP), a, lui, terminé neuvième après être parti d'une lointaine 21e place. Le championnat se poursuit du 17 au 19 mai à Imola, en Italie, 4e manche sur les 14 que compte cette saison.

Article original publié sur RMC Sport