Publicité

F1 vs Andretti / Cadillac : la candidature est rejetée, mais...

Presque quatre mois après le feu vert donné par la FIA à son dossier, l'alliance Andretti-Cadillac se heurte au refus de la Formule 1 de devenir sa 11ème écurie à l'horizon 2025 ou 2026.

Après des semaines de procédures et d'analyse de la candidature déposée par Andretti, la F1 et Liberty Media ont conclu que l'ajout d'une 11ème équipe n'apporterait pas "de valeur ajoutée au championnat".

Défaut de "compétitivité"...

Parmi les arguments mis en avant dans les conclusions des instances, la nécessité pour tout nouvel entrant "d'apporter un avantage au championnat" en étant... compétitif, et en "en se battant pour les podiums et les victoires de course".

"Cela augmenterait sensiblement l'engagement des fans et la valeur du championnat aux yeux des principales parties prenantes et sources de revenus, telles que les radiodiffuseurs et les promoteurs", justifie la F1.

Autre grief avancé : le fait que la demande initiale d'Andretti n'était pas appuyée d'emblée sur un partenaire crédible, les annonces du soutien de General Motors (GM), puis de la confection d'un bloc-moteur par Cadillac, n'étant en effet intervenues que plus tard.

La F1 souligne également le poids de la tâche qui incombe à GM-Cadillac de partir de zéro pour bâtir un moteur répondant à la future...Lire la suite sur Sport Auto