Publicité

F1: visé par une enquête interne, le patron de Red Bull, Christian Horner, a été auditionné

Christian Horner dans la tourmente. Le Britannique, patron historique de l'écurie Red Bull visé par une enquête interne, a été entendu vendredi par un avocat, mais aucune décision concernant son avenir dans l'équipe n'a été annoncée à ce stade. L'audience, conduite par un avocat externe à l'écurie, s'est tenue à Londres, dans un lieu tenu secret et aurait duré plusieurs heures, selon les médias britanniques.

Joint par l'AFP ce samedi, Red Bull n'a pas souhaité réagir. "Il ne serait pas approprié pour nous de faire des commentaires avant que l'enquête ne soit terminée", a déclaré un porte-parole de l'équipe, sans donner d'informations à ce stade concernant les faits reprochés à Christian Horner. D'après la presse britannique, le patron de 50 ans est accusé en interne de "comportement inapproprié" à l'égard d'une employée, des "allégations" que "rejette totalement" l'intéressé, cité par le quotidien De Telegraaf.

L'enquête pourrait prendre "des semaines"

Pour l'heure, rien n'indique qu'une décision sera prise avant la présentation de la monoplace 2024 que piloteront son champion en titre néerlandais Max Verstappen et son coéquipier mexicain Sergio Pérez, prévue jeudi dans les locaux de Red Bull à Milton Keynes. Plusieurs médias suggèrent que l'enquête pourrait prendre "des semaines" tandis que la saison commencera le 2 mars à Bahreïn, après trois jours de tests dans cet Etat du Golfe (21-23 février).

Red Bull avait annoncé lundi avoir "lancé une enquête indépendante", après "avoir pris connaissance de certaines allégations récentes" concernant son directeur. "Cette procédure, qui est déjà en cours, est menée par un avocat spécialisé extérieur (à Red Bull, ndlr). L'entreprise prend ces questions très au sérieux et l'enquête sera achevée dès que possible. Il ne serait pas approprié de faire d'autres commentaires à ce stade", avait déclaré un porte-parole de l'écurie.

Horner est directeur de Red Bull depuis son apparition dans les paddocks de F1 en 2005. Sous son ère, Red Bull a remporté sept titres de champion du monde des pilotes, quatre pour l'Allemand Sebastian Vettel (de 2010 à 2013) et trois pour Max Verstappen (de 2021 à 2023), ainsi que six couronnes mondiales des constructeurs (2010, 2011, 2012, 2013, 2022 et 2023). L'an dernier, la firme autrichienne a écrasé la concurrence en remportant 21 des 22 Grands Prix.

Article original publié sur RMC Sport