Publicité

F1 – Renault ne veut pas abandonner son écurie Alpine en grande difficulté

La F1 est un monde impitoyable et Alpine en fait actuellement les frais. Alors qu'elle sortait d’une saison 2023 avec quelques résultats probants, l’écurie tricolore, propriété du Groupe Renault, à la peine depuis le début de la présente saison.

Dès les premières qualifications à Bahreïn, Pierre Gasly et Esteban Ocon se sont retrouvés bons derniers, impuissants. Les résultats en course n'on guère été plus glorieux au deuxième Grand Prix en Arabie saoudite. Mais la firme française compte bien redresser la barre, comme l'a précisé Luca de Meo, le CEO du Groupe au losange.

Une écurie pas à sa place

"Je refuse d’être dernier", a déclaré le patron de Renault auprès de Canal+. "Un groupe comme Renault ne peut pas se trouver à cette place en F1. Laissez-nous du temps pour travailler car il y a eu beaucoup de changements. Vous pourrez juger nos performances après cet été."
Mais on peut comprendre les interrogations : après un premier weekend catastrophique, le deuxième a en plus eu raison d’une des deux monoplaces, celle de Pierre Gasly, victime d’une panne de boite dès le premier tour.
En revanche, le patron de la marque ne va pas abandonner, même si de nombreux dirigeants et autres personnes haut placées de l’écurie ont...Lire la suite sur Sport Auto