Publicité

F1: le projet fou de l'Arabie saoudite, qui prévoit un nouveau circuit avec une pente incroyable

C'est un tracé digne de Mario Kart. La ville de Qiddiya a dévoilé des images de synthèse du futur circuit qui doit accueillir le Grand Prix d'Arabie saoudite de Formule 1 dans quelques années. Le rendu est saisissant car le tracé imaginé en milieu urbain comporte une pente incroyable avec un virage surelevé "d'une hauteur de 20 étages".

"Les passionnés de sport automobile vivront l'une des expériences de course les plus aériennes et les plus immersives au monde, les tribunes traditionnelles étant remplacées par de multiples points de vue et terrasses d'observation au bord et à l'intérieur du circuit", a déclaré Martin Whitaker, président exécutif de Saudi Motorsport Company.

Le projet a été applaudi par le double champion du monde Fernando Alonso. "Le nouveau circuit proposé à Qiddiya City devrait être l'une des installations les plus impressionnantes pour les sports motorisés dans le monde entier. Il offrira des sensations fortes à grande vitesse, un dénivelé incroyable, des attractions immersives et des expériences qui enthousiasmeront les fans comme jamais auparavant", a tweeté le pilote d'Aston Martin, dont le sponsor principal est la compagnie pétrolière saoudienne Aramco.

Ouverture en 2027 ?

Peu de détaills supplémentaires ont été communiqués sur ce circuit conçu par Hermann Tilke, architecte phare de la F1, et l'ancien pilote Alexander Wurz. Il est toutefois précisé que le tracé comporte 21 virages et que le dénivelé s'élève à 108 mètres.

Pour l'inauguration, aucune date n'a été communiquée. Mais aux dernières nouvelles, l'Arabie saoudite espère une mise en service pour 2027. D'ici là, la F1 continuera de rouler à Djeddah, d'autant que le royaume dispose d'un contrat avec Liberty Media jusqu'en 2030.

Article original publié sur RMC Sport