Publicité

F1: Marko averti par la FIA pour ses propos discriminatoires sur Pérez

F1: Marko averti par la FIA pour ses propos discriminatoires sur Pérez

À la suite de la polémique suscitée par les propos discriminatoires d'Helmut Marko, la Fédération internationale de l'automobile (FIA) a décidé vendredi de lui adresser un avertissement formel: "Nous sommes en mesure de confirmer que Helmut Marko a reçu un avertissement écrit et ses responsabilités en tant que personnage public en sport automobile lui ont été rappelées, conformément au Code d'éthique de la FIA" est-il écrit dans un communiqué transmis à plusieurs médias.

Le conseiller de Red Bull avait prononcé ces propos polémiques lundi 4 septembre: "Nous savons qu'il a des problèmes en qualifications. Il fluctue, il est Sud-Américain et dans sa tête il n'est tout simplement pas aussi pleinement concentré que l'étaient Max [Verstappen] ou Sebastian [Vettel]", avait-il déclaré sur une chaîne de télévision du groupe Red Bull.

L'ancien pilote autrichien a présenté ses excuses à Pérez, qui les a acceptées: "Il s'est excusé et pour moi, c'est le plus important. Et oui, on passe à autre chose [...] J'ai une relation personnelle avec lui".

Hamilton condamne fermement l'attitude de Marko

Lewis Hamilton, septuple champion du monde, a condamné fermement les propos de Marko: "Ce qu'il a dit est tout à fait inacceptable. Alors que nous disons qu'il n'y a pas de place pour la discrimination dans ce sport, ce qui devrait être le cas - il n'y a pas de place pour cela - le fait que des dirigeants et des personnes dans sa position fassent des commentaires de ce genre n'est pas bon pour l'avenir".

Vendredi, Toto Wolff, patron de l'écurie Mercedes, a également condamné les propos de Marko: "Ce n'est pas quelque chose qui aurait dû être dit dans le passé, et certainement pas maintenant, ni à l'avenir. Nous savons tous avoir besoin de plus de diversité en F1, de plus d'inclusivité, et les équipes font de leur mieux pour créer un environnement où c'est possible. De telles déclarations ne mettent évidemment pas en lumière toutes les activités menées par la F1 comme la F1 le mérite."

Un climat tendu à un jour du Grand Prix de Singapour, où Max Verstappen tente d'enchaîner une 11e victoire de rang, tandis que son coéquipier Sergio Pérez pourrait quitter Red Bull à l'issue de cette saison, ou de la prochaine, à cause de prestations moyennes en qualifications.

Article original publié sur RMC Sport