Publicité

F1 - Lewis Hamilton courre-t-il le risque d'être "humilié" par Leclerc chez Ferrari ?

En annonçant, à la surprise générale, son transfert de Mercedes-AMG vers Ferrari à partir de 2025, c'est peu dire que Lewis Hamilton a fait trembler le monde de la F1, et l'actualité à l'échelle mondiale, sur ses bases...

Transferts F1 : le calme avant la tempête ?...

Si le plateau de la Formule 1 reste inchangé en 2024, une triste première dans l'histoire du championnat, la majorité des pilotes de la grille ne disposent pas encore d'un contrat renouvelé au-delà de la présente saison. Plusieurs pions devraient toutefois bouger sur ce très convoité échiquier, particulièrement dans sa seconde moitié.
Mais le futur départ d'Hamilton vers Maranello a aussi le don de rebattre les cartes au sommet de la pyramide avec un baquet à pourvoir aux côtés de George Russell chez Mercedes. Et bien que la formation de Brackley ne soit que l'ombre de la force dominante des années 2010, les moyens, personnel et expertise dont elle dispose en font une destination à privilégier pour n'importe quel pilote désireux de se battre aux avant-postes.
En attendant de mettre le doigt sur son successeur dans la monoplace à l'étoile, le cas d'Hamilton en rouge anime déjà les débats, dans la mesure où le dernier Britannique à avoir gagné sur Ferrari était Eddie Irvine en 1999 et, avant lui, Nigel Mansell en 1990. La victoire aurait été compliquée pour le jeune Oliver Bearman, dont la Lire la suite sur Sport Auto