Publicité

Fête juive de Pourim : sécurité renforcée autour des synagogues

Fête juive de Pourim : sécurité renforcée autour des synagogues
Un militaire en faction devant une synagogue de Marseille en 2020.  - Christophe Simon
Un militaire en faction devant une synagogue de Marseille en 2020. - Christophe Simon

Gérald Darmanin a demandé jeudi aux préfets de renforcer la sécurité autour des lieux de culte juifs, comme les synagogues ou les écoles, à l'occasion de la fête de Pourim lundi et mardi.

"Le niveau de la menace terroriste qui continue de peser sur notre pays exige le maintien d'une forte vigilance, notamment vis-à-vis des lieux à caractère religieux", écrit le ministre de l'Intérieur dans un télégramme consulté vendredi par l'AFP.

L'un des jours les plus importants au calendrier du judaïsme

Gérald Darmanin demande notamment aux préfets de limiter les accès aux lieux de culte, de faire interdire si besoin le stationnement ou la circulation autour de certains sites, voire d'engager les militaires de Sentinelle "sur les lieux et édifices les plus sensibles ou les plus emblématiques". La fête de Pourim est l'un des jours les plus importants du calendrier juif.

Signifiant "hasard" en hébreu, le terme "Pourim" fait référence à un concours de circonstances - aidé par l'action d'Esther - qui a permis aux populations juives de Perse antique d'échapper à un génocide commandité par Haman, un conseiller du roi Assuérus.

Article original publié sur BFMTV.com