Publicité

"Trop de fête, trop d’alcool, sous la coupe de Marion Rousse...": Alaphilippe sérieusement recadré par son patron

Julian Alaphilippe commence à en avoir l’habitude. Alors qu’il est aligné ce samedi sur le circuit Het Nieuwsblad (Belgique), sa première course en Europe, le coureur français a une nouvelle fois été vivement critiqué par Patrick Lefévère, son manager au sein de la formation Soudal Quick-Step.

Interrogé par le magazine flamand Humo sur les contre-performances d’Alaphilippe, pas à son niveau depuis deux saisons, le dirigeant belge n’a pas fait dans la demi-mesure: "Julian est un bon gars. Mais après avoir signé son méga contrat, on ne l’a plus vu. En prenant de l’âge, vous devez davantage prendre soin de vous. Vous devez vous entraîner plus dur."

"Julian est sous la coupe de Marion"

"Je pense que chez lui, il y a eu trop de fêtes et trop d’alcool", poursuit Lefévère. "Julian est sous la coupe de Marion (Rousse, sa compagne, NDLR). Je lui ai parlé en novembre. Nous étions avec Marion et son manager Dries Smets. J’ai dit: ‘Ça ne peut pas continuer comme ça. Si tu fais encore quelque chose de mal, je te vire sur-le-champ"."

L'année dernière, le manager belge de 69 ans avait notamment regretté qu'Alaphilippe "mange une grande partie de (son) budget" sans grands résultats, pointant le salaire important (estimé à 2,3 millions d'euros par saison) du Français.

Vers une absence sur le Tour de France

Alaphilippe est en fin de contrat avec la Soudal Quick-Step à l’issue de la saison. Lors d’un point presse organisé en Australie fin janvier, en marge du Tour Down Under, le coureur de 31 ans a laissé planer le doute sur son avenir dans le peloton.

"Je prends chaque saison de ma carrière comme si c'était la dernière", a-t-il expliqué, dans des propos rapportés par Cycling News. "Je ne me dis jamais: 'Merde, c'est la fin de mon contrat' ou 'l'année dernière, j'ai gagné beaucoup de courses, cette année je m'en fiche’, non. À chaque nouvelle saison, je commence l'hiver comme si je n'avais rien gagné auparavant. Je pense toujours comme ça et pour être honnête, je ne sais pas où je serai l'année prochaine, si je continue, si je continue dans l'équipe, si je continue à faire du vélo, je ne sais pas..."

Victime de plusieurs blessures ces dernières saisons, le double champion du monde (2020, 2021) se prépare tout de même pour les classiques flamandes, en particulier le Tour des Flandres, sa première participation au Giro et une possible sélection en équipe de France pour les JO de Paris 2024. En revanche, il ne devrait pas être retenu pour accompagner Remco Evenepoel lors du prochain Tour de France.

Article original publié sur RMC Sport