Publicité

Féminicide : la justice lui refuse sa demande de protection, elle meurt poignardée par son mari

Elle n'avait que 45 ans. Une nouvelle femme a été victime de son compagnon. Le 21 juillet 2023, le corps sans vie d'Hadjira a été retrouvé dans son appartement à Franconville, dans le Val-d’Oise. Elle aurait été poignardée. Dans la cuisine du même appartement, son mari était inconscient après avoir ingéré de nombreux médicaments. C'est le frère de la victime qui a fait cette tragique découverte après avoir tenté, à de nombreuses reprises, de joindre sa sœur, selon les informations relayées par Le Parisien, le 2 août 2023. Les deux enfants du couple étaient également présents au moment du drame. Ils sont respectivement âgés de deux et quatre ans et ont été pris en charge par des services dédiés au "protocole féminicide". En effet, Hadjira vient alourdir le nombre déjà bien trop important des féminicides pour l'année 2023. Elle est la 75ème victime. Son mari, une fois sorti de l'hôpital, a été mis en examen pour "homicide volontaire commis par conjoint ou concubin" et a été écroué le 27 juillet 2023, d'après le parquet de Pontoise.

À deux reprises, la victime présumée avait déposé plainte contre son mari, en janvier 2023. Elle avait assuré qu'elle se faisait insulter par son compagnon ou encore cracher dessus. Elle avait également affirmé qu'elle avait été victime de "violences psychologiques et physiques depuis six mois", en évoquant un coup sur la tête qu'elle aurait reçu en septembre 2022. Pour se protéger de son mari, elle avait lancé plusieurs procédures, mais elles n'ont jamais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite